120cv






Motorisation : 1.8 Rover 120cv, boite longue

Poids : de 725 à 755kg

Production : fin 1996 - début 2001, 8613 exemplaires (y compris kits sport 135 & sport 190) +180 CKD Proton en 1997


Présentation à Genève


La nouvelle Elise redéfinit le genre des voitures sport en réunissant les valeurs traditionnelles des modèles Lotus axées sur la légèreté et la maniabilité au superlatif, une conception tout à fait novatrice et des caractéristiques visant à rehausser le plaisir de la conduite. Cette combinaison de qualités ont valu à l’Elise de nombreux prix internationaux, tant au chapitre de la qualité de la conception qu’au chapitre du pur plaisir de prendre le volant. Voici l’ultime voiture sport de la décennie 90; elle continuera à lancer le défi aux autres marques de voiture bien après le tournant du siècle.

Une véritable voiture sport de la tradition Chapman

La conception de l’Elise reste fidèle à la philosophie originale du fondateur de Lotus, le regretté Colin Chapman. Ce dernier croyait qu’une véritable voiture sport devrait peser peu, assurer une maniabilité et un confort superbes tout en procurant au conducteur un niveau de satisfaction hors pair. Une telle voiture serait fondamentalement rapide, même si son moteur n’était pas terriblement puissant.

Au coeur même de la conception de l’Elise on retrouve un châssis en treillis qui est exceptionnellement léger et pourtant exceptionnellement robuste, construit de sections d’aluminium anodisé collées au moyen d’un adhésif époxyde spécial : une première pour une voiture de fabrication en masse conçue pour consommateurs. La structure ne pèse guère 70 kg, mais elle est conforme aux exigences de toutes les lois de la sécurité routière en vigueur et possède une excellente rigidité de torsion et une robustesse supérieure. De plus, la facilité de la construction et du montage de l’Elise permet d’offrir cette voiture élégante et rapide à un prix abordable.

Le châssis comporte des sections de carrosserie genre coquille à l’avant et à l’arrière, lesquelles sont fabriquées de matériaux composites légers. Cet avantage, réuni à tant d’autres caractéristiques conçues pour réduire le poids de la voiture, aident à maintenir le poids de l’Elise à 699 kg (à sec) seulement.

Une voiture si légère ne requiert pas un moteur de grande capacité (et donc pesant). L’Elise est dotée d’un moteur transversal 1,8 litre de série K à quatre cylindres et 16 soupapes, monté derrière l’habitacle dans un faux cadre en acier galvanisé.

Bien que le moteur ne développe que 88 kW, le rapport poids-puissance de l’Elise est tellement bon que cette voiture réussit à offrir une performance étonnante : un régime maximal de 202 km/h, ainsi qu’un rythme d’accélération de 0 à 100 km/h en 5,9 secondes seulement et de 0 à 160 km/h en 18,0 secondes.

En plus d’être un facteur de sa performance impressionnante, la légèreté de l’Elise procure d’autres avantages aussi, facilitant le freinage, la maniabilité et la direction tout en réduisant la consommation de carburant et les niveaux d’émissions.

L’allure spectaculaire et intemporelle de cette voiture sport est la création de l’équipe de concepteurs Lotus. En plus des courbes sensuelles, la forme aérodynamique de l’Elise est des plus efficaces grâce à une myriade de détails perfectionnés en soufflerie. Mentionnons les déflecteurs avant et arrière combinés à un diffuseur monté sous la carrosserie, détails qui relèvent de la pensée actuelle en matière de sport automobile.

L’expérience acquise pendant de longues années dans le sport motorisé a influencé la configuration de l’Elise, tout en restant dans le cadre de la production en série. Les détails de l’intérieur nous fournissent quelques exemples. Le siège réglable du conducteur se situe plus près de l’axe de la voiture que le siège passager (installé le plus possible à l’arrière) afin d’assurer au conducteur une vision périphérique très claire.

Le fait que l’Elise se comporte avec la précision d’une voiture de course n’est pas une coïncidence. Sa suspension doubles triangles munis de ressorts hélicoïdaux coaxiaux et d’amortisseurs monotube invertis a été accordée pour assurer une réaction précise et immédiate, ce qui plaît aux conducteurs. Le confort au volant n’en souffre pas pour autant, maintenant la souplesse qui fait depuis de maintes années la réputation de la société Lotus.

L’Elise donne l’exemple en établissant de nouvelles normes

L’exposé technique présenté aux ingénieurs et concepteurs au début du programme de mise au point de l’Elise lançait un défi à la fois simple et des plus difficiles : créer une nouvelle Lotus qui reflète le génie de Colin Chapman. Non seulement ont-ils produit une voiture qui correspondait aux exigences précisées, mais ils ont dépassé toutes les espérances.

La nouvelle Elise établit de nouvelles normes pour la maniabilité, la performance et le style des voitures sport, grâce à une combinaison unique de concepts traditionnels et futuristes. L’équipe de conception de Lotus a créé une voiture vedette, le produit d’une expertise extraordinaire et d’une grande passion.

La création de la nouvelle Elise prouve que pour plaire aux conducteurs aguerris, on n’a pas besoin d’une puissance monstrueuse ni d’un tas de gadgets électroniques. L’Elise de Lotus : une voiture sport de classe mondiale qui incarne le plaisir au volant.

 



L'élise Mk1 de la deuxième génération avec roues alu de marque XXX


Previous page: Elise Mk1
Page suivante : En photos