Le design de l'élise mk2

 

 

Comme les Lotus Elan, Europa ou Esprit avant elle, l'élise s'inscrit dans un cycle de vie, ce qui implique après quelques années, un profond remodelage. L'idée de la série 2 débuta dès l'automne 1998 et le projet "Monza" reçu le feu vert de la direction en mars 1999.




L'extérieur
Au départ, le designer Crijns voulait créer un design très moderne contrastant avec celui de l'élise mk1 qu'il jugeait trop rétro . Il est donc partit sur un projet très différent et novateur, mais après avoir vu le design du futur Speedster, il se ravisa et pris le parti de concevoir l'élise mk2 comme une évolution du style plutôt que comme une révolution.

Les faces avant et arrière sont fortement inspirées des Lotus M250 (proto) et 340R pour les dessins des optiques alors que les grilles d'aérations se multiplient et augmentent de surface.

Des décembre 1999 le style est figé et l'on dispose du modèle informatisé sur Catia CAD permettant de construire deux maquettes (Clay), l'une pour le studio de design, la seconde pour les essais aérodynamiques. Ainsi, on retravailla beaucoup le béquet arrière et le diffuseur pour obtenir un équilibre avant - arrière satisfaisant. A noter que ce diffuseur est un élément de style à part entière maintenant alors qu'il était un peu caché sur la première mouture.

Une obsession fut pour le designer de conférer un look plus "concept car" à l'auto avec des arches de roues bien remplies. Ce qui fut fait en augmentant le diamètre des roues de un pouce soit 16 à l'avant et 17 pouces pour l'arrière, en majorant les voies, et en réduisant la garde au sol d'un cm. La série 2 doit dégager une impression de puissance et de félinité avec un ensemble plus ramassé et tendu d'ou la hauteur totale de trois cm inférieure à la série 1.



L'intérieur
Développé en parallèle avec l'extérieur, il à conservé son coté minimaliste avec un dessin épuré. Le but recherché était de donner au conducteur l'impression de piloter une monoplace.

Parmi les nombreuses modifications et améliorations, citons pelle mêle,

Les garnitures de portes re-dessinées et habillées de cuir ou d'alcantara, les commandes en aluminium, les interrupteurs spécifiques au modèle, le combiné Stack au graphisme revu qui s'illumine en bleue la nuit, un vide poche courant le long de la console, enfin les H.P. disposés à l'avant.

La mk2 devait impérativement soigné son coté pratique. La meilleure preuve est l'amélioration de l'accessibilité, grâce aux pontons rabaissés de 50mm et aux portes plus longues de 40mm.

Le coffre à quant à lui gagné en volume et en accessibilité même s'il contient maintenant la batterie.

Notons enfin la spectaculaire amélioration de la manipulation de la capote entièrement revue d'après le mécanisme vu sur le Speedster. Il faut rappelé ici que la capote à été rajoutée en toute hâte à la fin de la conception de l'élise originelle!

 


Previous page: Le design de l'élise mk1
Page suivante : La carrosserie